Conception

L'utilisation des éléments finis pour la résolutions de promblèmes de résistance complexes

Lors de la résultion de problèmes de résitances des matériaux , on fait souvent appel à la R.D.M avec les limites qu'on lui connait : modèles poutres , pas de prise en compte en grande déformation , comportement lineaire...La réalité est plus complexe et pour parvenir à des résultats probans il faut passer aux éléments finis.

Ci dessous une biellette aux formes complexe ne pouvant pas être traitée comme une poutre en R.D.M.

 

Le logiciel discretise la pièce en volumes simples (cette focntion est automatique ou controlée selon la complexité du problème) afin de résoudre des equations nombreuses mais simples.

maillage_jpg
levier_von_mises
Suivant les effots et restrictions appliqués à la pièce, le logiciel détermine les contraintes,  les déplacements, les déformations, ect

Cela semble simple mais ...

En réalité le travail est complexe car le modèle d'application des effrots est important et il faut être au plus près du réel tout en n'étant pas trop "gourmand" en capacité de calcul machine.

L'interprétation des résultats demande une connaissance approfondie des fondamentaux de la résistance des matériaux.

Cet article introduit nos compétences Conception sous le logiciel CREO en mettant en avant la robustesse de la conception , il sera suivit d'autres articles au fil de la construction du site.

Le concept de rétroconception :

La rétrocoception consiste à associer à des données acquises (scanner 3D ou STL ) des surfaces mathématiques simples (plans , sphères , cones ) ou des surfaces complexes (NURBS) afin de les exploiter pas la suite (modèles paramétrés , fabrication , prototypage rapide, ...)

Comment acquérir des surfaces ?

Nous sommes équipés d'un scanner 3D VIUSCAN de CREAFORM

Les étapes:

 

Retro.A4